Le brûlage des déchets verts demeure une activité largement pratiquée qui contribue à la dégradation de la qualité de l’air.

Lors de la combustion, de nombreux polluants sont émis, dont des particules fines et autres composés cancérigènes, pouvant avoir des conséquences sur la santé des populations.

 

Ne brûlez plus vos déchets verts, valorisez-les !

De nombreuses solutions existent pour valoriser ses déchets verts :

  • en améliorant la qualité des sols de jardin : compostage domestique, broyage et paillage, tonte sans ramassage de l'herbe...
  • par apport en déchetterie (puis valorisation par compostage)

Nous vous rappelons que l’écobuage est interdit sur l’ensemble du territoire de la Savoie sauf pour les entreprises bénéficiant d’une dérogation.

Cette pratique vous expose à une amende pouvant atteindre 1 500 euros. En cas de récidive il s’agit d’un délit pouvant entraîner jusqu’à 7 500 euros d’amende et 1 an d’emprisonnement.

 

Plaquette d'information à télécharger → Le brûlage à l'air libre

Vous pouvez télécharger l’arrêté préfectoral du 22 février 2017 interdisant l’écobuage en cliquant → ICI

L’assainissement non collectif (ANC) est obligatoire dès lors qu’un logement n’est pas relié au réseau municipal d’assainissement : le tout-à-l’égout.

Dans le cas de la vente d’un logement qui possède un ANC, il existe plusieurs formalités, qui peuvent mener à la mise aux normes d’une fosse septique.

 

LE DIAGNOSTIC ASSAINISSEMENT : UN DOCUMENT OBLIGATOIRE

 

Lors d’une vente immobilière, le propriétaire du bien doit toujours fournir à l’acquéreur, lors de la promesse de vente, sept diagnostics concernant l’état de la fosse septique.

 Ce document est à fournir au notaire lors de l’établissement du dossier technique et doit être joint à la promesse de vente. Le diagnostic doit tout particulièrement être effectué par le Service public d’assainissement non collectif (SPANC) de votre commune. Inutile donc de demander un devis de diagnostic assainissement à un bureau d’étude ou un prestataire spécialisé dans le domaine.

Quant au diagnostic assainissement, son but est :

  • D’améliorer l’état des installations d’assainissement
  • De diminuer notre impact sur l’environnement
  • D’éviter les impacts négatifs des eaux usées sur la santé humaine.

 

QUEL EST LE PRIX À PRÉVOIR POUR LE DIAGNOSTIC ET LA MISE AUX NORMES D’UNE FOSSE SEPTIQUE ?

 

Le coût de la visite du délégataire du SPANC peut varier d’un département à l’autre. En moyenne, vous pouvez compter entre 50 et 100 euros pour cette opération.

Si votre système d’assainissement a bénéficié d’un avis favorable, il n’y a aucun souci à faire. Mais cette redevance peut cacher d’autres postes de dépenses plus importants au cas où le SPANC vous obligerait à réaliser des travaux de mise aux normes.

Notez que le coût de la mise en conformité de votre fosse septique peut représenter une somme rondelette. Il convient donc de bien vous renseigner sur ce sujet, notamment lorsque vous envisagez d’acquérir d’une maison dotée d’un système d’assainissement individuel non conforme.

 

QUEL EST LE PRIX D'UNE VIDANGE DE FOSSE SEPTIQUE ?

 

Souvent, le SPANC peut préconiser une simple vidange de la fosse septique lorsqu’il constate que votre dispositif d’assainissement individuel est conforme, mais qu’il n’a pas été suffisamment entretenu.

En général, la vidange d’une fosse septique se fait tous les 2 à 4 ans. Mais lors du diagnostic, attendez-vous à ce que le SPANC vous ordonne d’en faire une s’il juge que c’est nécessaire.

Cette opération vous sera facturée entre 150 et 300 euros en moyenne si vous la confiez à un spécialiste de l’assainissement. Bien entendu, ce tarif sera plus élevé si le volume de la fosse toutes eaux est grand.

 

DES SANCTIONS EN CAS DE NON-RÉALISATION DE LA MISE AUX NORMES

 

En raison d’une difficulté financière, ou pour tant d’autres éventualités, certains propriétaires ou les nouveaux acquéreurs du bien ne sont pas capables, ou ne veulent pas réaliser, la remise aux normes de leur fosse septique. Dans ce cas-là, ils peuvent encourir différentes sanctions.

Dans de rares cas, considérés comme graves, la commune peut procéder à des travaux d’office à leur frais, qu’ils donnent leur accord ou non.

Enfin, ces propriétaires sont passibles de sanctions pénales lorsque la non-conformité a induit une pollution importante des eaux. Dans cette situation exceptionnelle, ils devront s’acquitter d’une amende jusqu’à 75 000 euros et encourir 2 ans d’emprisonnement.

Évidemment, le SPANC offre une certaine marge de manœuvre dans l’application de ces réglementations. Selon votre attitude et les moyens dont vous disposez, ce service pourra adopter une position plus ou moins ferme. En cas de difficultés financières, par exemple, il peut éventuellement accorder plus de délai pour le paiement de la redevance ou la réhabilitation de votre dispositif d’assainissement.

Plus d'informations sur le portail de l'assainissement non collectif (SPAN) ICI

 

Environnement : Articles en relation

 

Jardinage et bricolage

Nuisances sonores

 

Un arrêté préfectoral du 9 janvier 1997 réglemente les bruits de voisinage dans le département de la Savoie, notamment en ce qui concerne les travaux de bricolage ou de jardinage effectués par des particuliers à l'aide d'outils ou d'appareils susceptibles de causer une gêne en raison de leur intensité sonore tels que tondeuses à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques...



Ces travaux ne peuvent être effectués que :

 les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 19h30

 les samedis de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00

 les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00


Toutes infractions au présent arrêté seront poursuivies et réprimées conformément aux lois en vigueur.

Arrêté préfectoral cliquez ICI

 

Environnement : Articles en relation

 

Animaux de compagnie

Soyons maîtres de nos animaux de compagnie.
La divagation des chiens est interdite et peut être verbalisée.
Les propriétaires de chiens dangereux (1ère et 2ème catégorie) sont tenus à certaines obligations :

  • Faire une déclaration de ceux-ci à la mairie de leur domicile
  • S’assurer que leur animal est toujours promené muselé et tenu en laisse par une personne majeure.

Pour en savoir plus sur les chiens catégorisés → Arrêté préfectoral du 20 novembre 2020

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris